Les autres types d’additivation les plus courants

Les autres types d’additivation les plus courants

LA TECHNIQUE EXTRÊME PRESSION (EP)

PRINCIPE

  • Ecrêtement des pics de rugosité
  • Additifs souffre et phosphore

INCONVÉNIENTS

  • Intervalles de vidange réduits
  • Arrachement de particules métalliques
  • Abrasion
  • Tenue aux charges limitées
  • Augmentation des jeux
  • Action chimique continue
LA TECHNIQUE DES SOLIDES LUBRIFIANTS

PRINCIPE

  • Ecrêtement des pics de rugosité
  • Protection par dépôt de particules lamellaires (MoS2), ou sphériques (graphite, PTFE)

INCONVÉNIENTS

  • Intervalles de vidange réduits
  • Arrachement de particules métalliques
  • Abrasion
  • Tenue aux charges limitées
  • Augmentation des jeux
  • Mélange non-homogène
  • Incompatibilité avec la circulation de l’huile
  • Prix pour haute performance